The grotto of love

 

GDA4Semaine

 

2011, techniques mixtes, 300x150cm

«(…) la grotte de la folie du Manoir West, reliée aux piscines extérieures par une allée pavée, était le théâtre et le lieu habituel des activités sexuelles de la maison. Hefner avait engagé le spécialiste du verre Bob White, qui s’était inspiré de la Grotte de Lascaux, référence permanente de la culture populaire des années 50 et 60 (…). Le Manoir West partageait ainsi le goût des fausses grottes et des fausses cavernes qui avait dominé la décoration pompéienne à la fin du XVIIIème siècle et qui se caractérisait par le double désir de vouloir reproduire artificiellement la nature et de naturaliser les choses artificielles, de solidifier ce qui est matière organique et de permettre à l’architecture de prendre vie. Ce faux décor naturel était le coeur pétrifié de la pornotopie.»

Beatriz Preciado in Pornotopie, Playboy et l’invention de la sexualité multimedia,

2010, édition Climats